Au 16ème siècle, l’Espagne était la principale puissance mondiale, possédant plus d’un quart du monde et presque tout le continent américain. L’Angleterre et la France ont fait un effort de colonisation pour s’opposer à l’expansionnisme espagnol, les pillages, les guerres et les entreprises de conquête étaient planifiées.

La France a envoyé des émissaires dans tout le Mississippi, établissant la Louisiane au 17ème siècle. Samuel de Champlain, un marin très expérimenté, étant le géographe d’Henri IV, parcourut les colonies espagnoles en Amérique et inspiré par son voyage, il fonda la Vice-royauté de la Nouvelle-France.

De 1599 à 1602, il fit un voyage à travers les soi-disant Antilles, visitant les États actuels de la République Dominicaine, Porto Rico, la Colombie, le Panama, les Bermudes, le Brésil et le Mexique. Débarquant à San Juan de Ulúa, Nouvelle-Espagne, les ports de Bouteron et Veracruz attirent son attention, où il admira les énormes galions débordant d’or et d’argent à destination de l’Espagne.

«Il est impossible de voir ou de désirer un pays plus beau que ce royaume de la Nouvelle-Espagne, en route pour le Mexique j’ai admiré de belles forêts, pleines des plus beaux arbres que l’on puisse souhaiter voir, enrichissant ma vue de leurs troupeaux de beau plumage»

SAMUEL DE CHAMPLAIN

Champlain était admiré par les verts pâturages et les riches plaines mexicaines, remplies d’abondants troupeaux de bovins, tels que chevaux, mulets, bœufs, vaches, moutons et chèvres. Le climat tempéré a attiré son attention, ainsi que les pluies torrentielles qui arrivaient deux fois par an et qui maintenaient les immenses plantations productives.

«La terre mexicaine est très fertile, elle produit du maïs deux fois par an, en abondance plus que ce que l’on pourrait souhaiter, quelle que soit la saison, il y a toujours beaucoup de très bons fruits frais dans tous les arbres et quand un fruit mûrit, beaucoup d’autres lui arrivent, les arbres ne sont jamais sans fruits et ils sont toujours verts »

SAMUEL DE CHAMPLAIN

Le géographe français a suggéré que si les cultures de maïs étaient supplantées par les cultures de vigne, elles seraient beaucoup plus abondantes que celles de toute l’Europe. L’Espagne avait le monopole du vin, donc toute culture dans le nouveau monde était illégale, mais il était impressionné par les raisins mexicains, qui avaient la taille d’un pouce, plus gros que les espagnols.

«… mais tout le bonheur que j’ai ressenti lors de mon voyage était très peu comparé à ce que j’ai vécu lorsque j’ai contemplé cette belle ville du Mexique, magnifiquement construite avec de splendides temples, palais et belles grandes maisons et toutes ses rues parfaitement aménagées où vous pouvez voir le des magasins plus grands et plus beaux remplis de produits très riches. »

SAMUEL DE CHAMPLAIN

Admiré, il s’est retrouvé avec les riches marchés, la diversité culturelle et l’emplacement lacustre de Mexico, entouré de quatre rivières: la rivière Tierra firme, la rivière Chili, la rivière Cacao et la rivière Mexico, ainsi que les jardins verdoyants et les chinampas qui le composaient et où il était commercialisé.

Les plantations de cacao et le goût du chocolat ont rendu fou le conquérant français, comparant le plaisir de la boisson à l’eau-de-vie et en cas de goutte, de l’huile de canima était appliquée, (un baume analgésique ancestral riche en acide palmitique et oléique), qui il a été utilisé contre les blessures et les coupures, remédiant immédiatement à son état.

Ce qui suscita sa plus grande ambition, ce furent les abondantes réserves de cochenille, (qui produisit le pigment rouge des vêtements de la noblesse) et les riches mines mexicaines, travaillées par des esclaves indigènes et dont le roi d’Espagne obtint selon ses calculs, 5 millions en or, le Mexique est une «excellente source de revenus» commentera plus tard le roi de France.

Lors de plusieurs voyages, Champlain a exploré la moitié du continent, du Brésil au Canada, au retour de son voyage, il a fondé Québec le 3 juillet 1608, la capitale de la Nouvelle-France, ville inspirée de Mexico, la capitale de la Nouvelle-Espagne. Champlain, comme Hernán Cortés, profite des différences entre les tribus locales, s’alliant aux Algonquins, à qui il fournit des armes pour vaincre les Iroquois.

En 1610, Champlain fonde la ville de Place-Royale qui sera plus tard connue sous le nom de Montréal. Le puissant cardinal Richelieu voulait que la vice-royauté de la Nouvelle-France soit une colonie semblable aux Espagnols, il envoya donc les jésuites coloniser le territoire sous prétexte d’évangéliser.

La Nouvelle-Espagne a inspiré la Nouvelle-France, les deux vice-royautés avaient un évêque européen, cependant, la vice-royauté française, contrairement aux Espagnols, était gouvernée par un gouverneur, (pas un vice-roi), chargé de la défense et des relations extérieures et un intendant qui administré la loi, la justice et les finances.